Accueil

compteur

Depuis le 10/12/2005

  • Nb total de visiteurs:

  • Nb de visiteurs aujourdhui:

  • Nb visiteurs connectés:

aliance presse

Retrouvez l'actualité chrétienne en continu sur Alliance-Presse

Témoignage de Jenny

Je m'appelle Jenny Kalufudi, je suis mariée et mère de six enfants, trois garçons et trois filles. Je suis née dans une famille chrétienne. Ma mère servait Dieu, tandis que mon père ne pratiquait pas. Depuis mon enfance, je crois en Dieu mais mon engagement était minime.

Avant de connaître notre église, je traversais une période de crise. Les relations avec mon entourage étaient au plus bas. Je me disputais souvent avec mon mari, je criais sur mes enfants. J'ai pris conscience que le péché dominait ma vie, car mon attitude envers ma famille pesait sur nos relations.

Durant les moment où j'étais calme, Dieu me mettait à coeur de chercher une autre église où je pourrais progresser. Depuis j'ai compris que Dieu m'aime et qu'il voulait voir ma vie changer. J'ai réalisé que si je continuais dans cette direction sans Dieu, je passerais l'éternité loin de lui, et cela m'a terriblement angoissée.

Ma situation a commencé de s'apaiser quand j'ai commencé à fréquenter notre église. Chaque fois que je participais au groupe de maison, je damandais que l'on prie pour moi afin que je trouve la paix. C'est l'enseignement et le comportement des autres chrétiens toujours à l'écoute qui m'ont poussée à rester dans cette église.

Je fais confiance à Christ par la foi, car il m'a sauvée, ce que je ne pouvais faire seule. J'ai appris à pardonner à partir du jour où j'ai compris que Jésus avait pris sur lui mes péchés. En pardonnant, ma communion avec lui est devenue possible. Ainsi, je me sens plus libre d'esprit et il m'aide à surmonter les épreuves.

Au mois de novembre 2002, j'ai eu un accident du travail. J'ai reçu une palette de produits frais (environ 70 Kilos) sur ma jambe gauche. Cela m'a valu quelques hématomes. Le même jour, mon second fils a eu lui aussi un accident en tombant dans un escalier de son lycée. Il a eu une entorse. Tous deux étions obligés de nous déplacer avec des béquilles. C'est deux jours plus tard, que la campagne d'évangélisation avec Carlos Anacondia avait lieu au Pavillon Baltard. Nous y sommes allés, avec les béquilles. J'ai répondu à l'appel de pardonner et de venir à Jésus. J'ai décidé de pardonner les personnes qui étaient mal veillantes envers moi. Dieu nous a accordés la grâce aussi d'être guéris. Nous avons pu rentrer chez nous sans les béquilles.

Merci à tous les frères et soeurs de notre église qui m'ont aidée, Guylaine pour la cassette d'enseignement, Lisa, Aimée et Marianne pour m'avoir motivée à venir à l'église et Rébecca avec qui j'ai beaucoup appris pendant la formation au baptême.

Pensez-vous que vous aimeriez avoir une telle paix ?

Jenny.